Anoblissement des Gombert

Depuis leur départ de Marseille et de Château Gombert, les Gombert se fixèrent à Arles ($), ainsi que dans le nord des Basses Alpes (Alpes de Haute Provence), à Sisteron. Plusieurs terres furent acquises.

Les seigneurs de Dromont, de Jarjaye, Le Pont barret, Saint Geniez, Verdaches, etc... se proclamaient issus de la lignée marseillaise depuis 1305.

Leurs états de noblesse furent (re) connus entre 1667 et 1668. En vérité, un seul seulement...

Ils donnèrent entre autres, deux consuls à Marseille : en 1481 et 1525, et plus de quarante consuls à Sisteron.

Sources :

Baron du Roure : Critique du Roure 1859 - 1924.

Artefeuil (*)

(abbé) Robert de Brianson (*)

Armorial de la Provence - Icard Séverin 1933.

(*) Ces deux auteurs font le distingo entre la "vraie" noblesse, acquise par de hauts faits, de l'autre, acquise par d'autres voies....

SOURCES NON ATTESTÉES FORMELLEMENT PAR ÉCRITS

(Les actes postérieurs au XIV ème siècle peuvent apporter matière à discussions)

($) Seuls, les Gombert d'Arles sont mentionnés par Nostradamus (le fils) A lire la Rubrique " Gombert de Baron "

On remarquera qu'une lignée De Gombert migra (volontairement ou non) depuis la Bretagne (Commune de Baron) vers Albaron lez Arles, ainsi que Bayons (à proximité d'Authon, Saint Geniez, Verdaches, dans les Alpes)

De 1555, à 1680, cinq Gombert furent nommés Chevaliers de l'Ordre de Malte.